La santé émotionnelle: Renforcer la connexion avec nos émotions

emotional-balance

S’il y a une dimension de notre être avec laquelle nous avons trop souvent mal  appris à communiquer, c’est bien notre dimension émotionnelle. Combien de fois dans une journée sommes nous confrontés à des situations qui éveillent en nous une forte réaction émotionnelle et combien de fois nous permettons nous vraiment d’entrer en contact avec l’émotion éveillée?

Nous vivons dans un monde ou la dimension intellectuelle est tellement prépondérante et valorisée que trop souvent notre vie émotionnelle passe au second plan et ne bénéficie pas de l’attention dont elle a besoin pour remplir ses fonctions et rester en équilibre.

Pourtant nos émotions ont un rôle important puisqu’elles nous permettent de nous adapter psychologiquement et physiologiquement à tous les aléas de la vie. En effet, la dimension émotionnelle est la dimension énergétique la plus proche du corps physique car nos émotions créent des courants aux propriétés biochimiques qui interagissent avec le cerveau et impliquent une réaction physiologique quasiment instantanée (contractions musculaires, production d’hormones, modification du rythme cardiaque, etc..).

Il est néanmoins important de distinguer les émotions, qui sont une réponse immédiate à une situation vécue, de l’humeur, qui est plutôt un état intérieur installé et que nous pouvons influencer par la qualité de nos pensées  (sujet que je développerai dans un prochain article).

Nos émotions sont donc des messagères zélées qui nous informent sur la signification profonde que les situations que nous traversons ont pour nous, et qui nous préparent à entreprendre l’action la plus appropriée.

Elles sont souvent qualifiées de négatives ou de positives. Je dirais que, contrairement à nos humeurs, elles sont plutôt toutes positives. On peut toutefois distinguer deux catégories:   Les émotions agréables qui  génèrent du bien-être, nous indiquant que nos besoins sont comblés et que la situation que nous vivons est bénéfique. Les émotions désagréables qui génèrent de la souffrance, nous indiquant qu’un ou plusieurs éléments de la situation que nous vivons menace notre intégrité (physique, psychologique ou spirituelle) et qu’il est donc nécessaire de poser un acte pour la préserver.


Quelque soit la nature de l’émotion vécue, voici les trois étapes que nous pouvons suivre afin de renforcer notre connexion avec notre dimension émotionnelle. Si la première étape devrait avoir lieu au moment où l’émotion se manifeste, les deux autres nécessitent en général de prendre le temps nécessaire à leur déroulement au rythme de chacun.

1. Permettre à l’énergie émotionnelle de circuler librement dans notre corps et d’être libérée par notre systèmeLe moyen privilégié pour ne pas bloquer la circulation de l’énergie émotionnelle est de libérer notre respiration qui y est intimement connectée. Notre tendance inconsciente va justement dans la direction opposée: bloquer notre respiration et la rendre superficielle. Ce mécanisme de défense permet principalement de nous préserver de la souffrance véhiculée par une émotion en limitant notre ressenti de cette dernière. Le problème est qu’une émotion qui n’a pu complètement être vécue va s’imprimer énergétiquement dans notre corps et peut avoir un impact plus ou moins profond et durable sur notre santé en créant un blocage de la circulation de l’énergie vitale dans la partie du corps où elle s’est logée.

2. Prendre un moment pour sinterroger sur la signification de notre émotionParfois c’est très évident (ex: la tristesse liée à une perte) et nous n’avons pas besoin d’aller trop loin dans le processus d’introspection. Parfois ça l’est moins et nous devons tenter de clarifier les enjeux d’une situation. Est-ce que notre émotion révèle une partie vulnérable de nous-même dont nous devons prendre soin? Est-ce que notre émotion nous informe que le comportement d’une personne impliquée dans la situation nous cause du tord et qu’il est nécessaire de clarifier nos besoins et/ou définir nos limites?

3. Poser lacte que l’étape d’introspection nous aura permis d’identifier comme le plus appropriéParfois il s’agira de prendre soin de la vulnérabilité qui s’est révélée en s’engageant dans une démarche thérapeutique. Parfois il s’agira d’intervenir dans la relation qui est à l’origine de l’émotion. Parfois il n’y aura rien à faire, les deux premières étapes ayant été suffisantes pour que l’énergie émotionnelle circule et que nous retrouvions notre équilibre.


Enfin, la médecine traditionnelle chinoise, qui est une médecine holistique, reconnait un lien direct entre la dimension émotionnelle de l’être humain et le fonctionnement de ses organes principaux.

Elle identifie cinq émotions fondamentales, chacune affectant un organe particulier: La colère touche le Foie; la joie touche le Cœur; l’inquiétude touche la Rate;  le chagrin touche le Poumon; la peur touche le Rein.

Inversement, si un déséquilibre énergétique est installé dans un de ces organes, ce dernier peut générer un excès ou une déficience dans l’expression de l’émotion correspondante.

CycleSheng2


Comme nous pouvons le voir, la manière dont nous gérons nos émotions a une influence significative sur notre santé physique mais aussi, en nous permettant ou non de rester connecté avec notre vérité profonde, sur la direction que nous donnons à notre vie à chaque instant.

 

Une réflexion sur “La santé émotionnelle: Renforcer la connexion avec nos émotions

  1. Les émotions constituent une « réserve » d’épreuves évolutives nous permettons de trouver et alimenter un équilibre adaptatif interne qui nous apprend, dans un milieu donné, à mieux « flotter » sans se laisser éprendre car « rien n’est jamais complètement acquis mais tout est en devenir » !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s